Aller au contenu principal

Mars Bleu : Agir contre le cancer colorectal

Mars Bleu : Agir contre le cancer colorectal Agir contre le cancer colorectal

Mars Bleu est un événement national qui met l'accent sur la sensibilisation et la prévention du cancer colorectal. Cette opération vise à sensibiliser la population au dépistage et à la prévention de ce cancer. Avec plus de 43 000 cas par an, le cancer colorectal est le 3ème cancer le plus fréquent chez l'homme et le deuxième chez la femme.

Le cancer colorectal regroupe deux cancers : les cancers du côlon ou du rectum. Il s'agit de cellules tapies sur la paroi interne du côlon ou du rectum. Ces tumeurs malignes proviennent généralement de tumeurs bénignes, qui vont évoluer et devenir cancéreuses.

Il existe de nombreux facteurs de risque favorisant la survenue du cancer colorectal.

Publié le 29/06/2024
Partager

Mais quels sont ces facteurs de risque ?

  • La consommation d'alcool.
  • L'alimentation pauvre en fibres, excessive en viande rouge ou en viandes transformées.
  • Le surpoids, l'obésité.
  • Le tabagisme.
  • La sédentarité, l'inactivité physique.

Le risque de développer un cancer colorectal augmente également avec l'âge. Avant 40 ans, les cancers colorectaux sont rares. 94% des cancers colorectaux se manifestent chez les personnes de plus de 50 ans. En effet, le risque augmente à partir de 50 ans et s'accroît jusqu'à 80 ans.

La prévention du cancer colorectal commence par le dépistage.

Un dépistage réalisé à temps permet d'augmenter les chances de guérison grâce à une détection et à une prise en charge de ce cancer à un stade précoce. Lorsque ces cancers sont détectés suffisamment tôt, ils peuvent être guéris dans 9 cas sur 10.

Un dépistage (auto-test immunologique) peut être réalisé à domicile pour tous les hommes et femmes âgés de 50 à 74 ans. Ce dépistage est simple, rapide et indolore, et il est pris en charge à 100% par l'Assurance Maladie.

En cas d'apparition de symptômes ou de doutes, n'hésitez pas à consulter votre médecin. Il est important de consulter un spécialiste si vous observez du sang dans les selles, une perte de poids non expliquée ou des troubles du transit.

Dans certains de nos centres médicaux, les patients auront l'opportunité de remplir des questionnaires portant sur la connaissance du cancer colorectal. Ces questionnaires permettent de sensibiliser les patients aux risques de ce type de cancer, ainsi qu'aux mesures de prévention et de dépistage recommandées. Ensemble, nous pouvons lutter contre le cancer colorectal et aider à sauver des vies.

Education thérapeutique et prévention : prendre soin de sa santé au quotidien

Education thérapeutique et prévention : prendre soin de sa santé au quotidien

La prévention et l'éducation thérapeutique sont des approches qui ont gagné en popularité ces dernières années. En effet, elles sont de plus en plus utilisées afin d'améliorer la qualité de vie des patients atteints de maladies chroniques, ainsi que pour prévenir l'apparition de celles-ci.

Publié le 29/06/2024
Partager

En quoi consistent ces pratiques et pourquoi sont-elles importantes ?

L'éducation thérapeutique est une approche visant à aider les patients atteints de maladies chroniques à comprendre leur maladie, à apprendre à gérer les symptômes et à prendre en charge leur propre santé. Elle se concentre sur l'acquisition de compétences et de connaissances qui permettent aux patients de devenir des acteurs de leurs propres soins.

La prévention, quant à elle, vise à éviter l'apparition d'une maladie ou d'une condition de santé négative en identifiant les facteurs de risque et en mettant en place des mesures pour les éviter. Elle peut inclure des changements de mode de vie, comme une alimentation saine et l'exercice régulier, ainsi que la vaccination et les dépistages précoces.

Ces pratiques sont étroitement liées. En effet, une bonne prévention permet de prévenir l'apparition de maladies chroniques, ce qui limite la nécessité de recourir à l'éducation thérapeutique, qui elle aura pour but de contribuer à la prévention des complications et des rechutes. En somme, ce sont des approches clé pour faire face aux maladies chroniques. Elles permettent de prévenir leur apparition et de promouvoir une prise en charge active de la santé, ce qui contribue à une meilleure qualité de vie.

C’est pourquoi les centres médicaux proposent d’intégrer à la prise en charge patient des actions de prévention et d’éducation. Découvrez comment le centre vous accompagne au quotidien : https://centre-medical-oyonnax.ramsaysante.fr/agir-pour-sa-sante

Covid-19, bronchite et grippe : quelles recommandations face à une circulation simultanée des virus respiratoires

Covid-19, bronchite et grippe : quelles recommandations face à une circulation simultanée des virus respiratoires

En cette période hivernale, une forte augmentation des cas de grippe et de bronchiolite en plus de la circulation active du virus COVID-19 est observée sur tout le territoire. Cette situation préoccupante a un impact clinique fort sur les systèmes de soins, qui peuvent se retrouver surchargés.

Publié le 29/06/2024
Partager

La contamination

Les virus responsables du Covid-19, de la bronchite et de la grippe sont des virus qui passent d’un individu à l’autre de façon extrêmement efficace. À chaque toux, éternuements ou postillons de personnes infectées, des milliers de gouttelettes, dont la plus petite peut contenir des centaines de virus, sont projetées dans l’environnement à plusieurs mètres de distances. Ce qui peut alors contaminer une autre personne en s’introduisant dans son organisme par le nez ou la bouche. La contamination peut aussi provenir d’un contact direct avec une personne malade ou par le biais d’un objet contaminé par une personne infectée. Les lieux tels que les transports en commun, les salles d’attente ou encore les écoles sont donc des lieux qui favorisent la transmission de ces virus.

Comment réduire les risques ?

Les gestes barrières simples à adopter :

• Se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon pendant au moins 20 secondes ou en utilisant du gel hydro-alcoolique, surtout après avoir été en contact avec des personnes malades ou après avoir toussé ou éternué.

• Éviter de se toucher le visage, en particulier le nez et la bouche.

• Tousser et éternuer dans un mouchoir à usage unique ou dans le pli du coude.

• Utiliser un masque facial pour couvrir la bouche et le nez lorsque vous êtes en présence de personnes vulnérables ou en cas de proximité dans un lieu public.

• Aérer fréquemment les pièces.

• Se saluer sans s’embrasser et en évitant les serrages de main.

• Éviter les contacts rapprochés avec des personnes malades.

A noter que la vaccination reste la meilleure protection contre les formes graves de la grippe et de la Covid-19. Pour en savoir plus : https://vaccination-info-service.fr/

S'abonner à
Gérer les cookies
2023 Ramsay Santé. Tous droits réservés